Soul of Nemesis - Dofus, serveur Hyrkul


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouveau sanctuaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaeliath_Big
- Visiteur des contrées -


Masculin
Gémeaux Cochon
Age : 22
Nombre de messages : 21

MessageSujet: Nouveau sanctuaire.   Dim 19 Mai - 5:27

Parcours IG avant Hyrkul

Kaeliath, Kaelias, Bigarius, Pokkuren, Burning, Time,Nathaniel, Ruby & Le-seigeur des cras.

Tout ces noms reflètent mon parcours datant de la 1.13. J'ai commencé Dofus en 5ème année de primaire après que plusieurs amis y jouaient. Au début, j'ai créé un osa et mon rêve de gosse à l'époque était d'avoir le marteau du bouftou. Avoir deux tofus en jeu était doubler sa puissance de frappe, c'était génial. Faire parti d'une guilde était aussi très prestige. Dans ce temps les guildalogemmes étaient très rare, en droper une signifiait sois créer sa propre bannière et aspirer à être le meneur d'un groupe de gens qui évolueraient ensemble ou alors la revendre et se faire un bon paquet d'argent (Le prix était très variable, si je creuse un peu ma mémoire de poisson rouge, ça tournait autour de deux-cent cinquante milles à un millions, une fortune colossale à l'époque). Malheureusement, étant naïf à l'époque, j'ai perdu tout ce que j'avais et créé un crâ nommé *roulement de tambours* ''le seigeur des crâs''. À l'époque, j'avais eu vent que le plus haut niveau du jeu était un crâ (144, pseudo -> Linksy) et puisque j'aspirais à l'époque à être meilleur que tout mes amis, j'ai décidé de faire comme lui en empruntant le même chemin.

Autrefois, quand le craft de panoplie n'existait presque pas (hormis certaines de très ''haut niveau'' (relatif à ce temps) il y avait plusieurs maps dédiées et connues pour être farmées par les joueurs. Pour les bouftou c'était en 4,11, proche de la milifutaie et du zaap (avec le fameux charme(l'arbre de l'époque) le nombre de personnages qui y était pouvait être similaire au nombres de personnages en -1/0 sur une béta, c'était gavé. Ça se cassait les jambes avec des bars de fer, se lançaient des briques et se mordaient les mains pour lancer un groupe de chef de guerre et après c'était la foire au clic pour espérer avoir une place. À l'époque on expulsaient même les osas et les enus car on disait que les enus étaient là que pour passer leur tours et que les invocations des osamodas ''volaient'' les dropes. C'était une drôle d'époque. Une panoplie bouftou même avec des jets affreux (La costumagie, la joillomagie et la cordomagie n'existait pas à l'époque) était synonyme de prestige de base. Ça signifiait qu'on était arrivé à quelque chose, qu'on avait passé un cap. J'ai passé ce cap et je m'étais rendu bien plus loin. J'étais parti du côté des scarafeuilles, juste à droite ou était la deuxième place de farm connue. J'ai avancé au fil du temps pour me lasser et faire une pause.


Vint après 2 années de vagabondages ou j'ai sauté de nouveau serveur en nouveau serveur, découvrant un peu chaque classe en rushant comme un goldfarmer sur les serveur où l'expérience était multiplié par deux pendant une(deux?) semaines.

Hyrkul


Après être devenu las de cette pratique j'ai rejoins un ami IRL sur Hyrkul où j'ai fait un crâ qui fut mon premier niveau 100, du nom Pokkuren. Entre temps, quand Sermons était encore assez actif dans la production de vidéos pvp, j'avais vu Sabin jouer contre Exited et là, révélation. Je voulais jouer un Pandawa. Pourquoi un Pandawa? Car la classe avait l'air d'avoir des mécaniques difficiles à maîtriser à 100%, la façon dont il jouait, ses placements, ses actions, je ne pouvais rien prédire, et c'était frustrant mais ça avait aussi un charme incroyable. C'était tactique à point et puisque Dofus est un jeu tactique (et que j'adore les TRPG) c'était le déclic. Panda, go go go. J'ai tout claqué mon ancien stuff en parchotage, en parchemins (ivoire dorée, m'voyez m'dame) et en une panoplie sagesse ''haute gamme'' pour avancer le plus rapidement possible et avoir une meilleur expérience possible (certains diront qu'on apprends dès le début, je répliquerai en disant que c'est une classe dont le potentiel ne peut s'apprécier qu'à partir d'un certain niveau). Aujourd'hui ce Pandawa est passé par deux changement de nom, le premier changement radicalement le premier (Bigarius -> Kaelias) et le deuxième étant simplement car j'aimais la sonorité de la fin du nom ou du moins la préférais à l'ancienne (Kaelias->Kaeliath). Même si je suis passé par le multicompte et que je l'ai abandonné que très récemment, j'ai pu jouer Osamodas, Roublard,Iop et Enutrof.


Guilde

Au niveau des guildes, j'en ai eu qu'une seule de vraiment mémorable et glorieuse. Je me souviens de ma première qui était sur Jiva du nom de Yeti Gardien Angels (Ce que ça signifie, les Yéti gardiens des anges ou les Ange yéti gardiens de je sais pas quoi? Meh) mais c'est un peu normal de se souvenir de ceci, non? Cependant, la guilde la plus mémorable dans laquelle j'ai été, que seul les initiales me font frémir, que la seule évocation me rappel tellement de souvenir et me donne la larme à l'œil quand je pense à tout ceux que j'ai rencontré, bon ou mauvais, est Ad Vitam Aeternam. J'y ai passé environ quatre ans, donc depuis assez longtemps et j'y ai fait des rencontres qui m'ont fait mûrir, changer et évoluer. Aujourd'hui les restes de la guilde on fusionné avec la guilde Harmonia. J'ai pris la direction de AvA ou j'ai plutôt décroché le rôle de celui qui garde l'entrée de ce sanctuaire. Toujours été fidèle à cette guilde, voulant la servir du mieux que je peux, j'ai rêvé pendant un moment à l'impossible, la faire revivre et restaurer sa gloire passée. Seulement après y avoir réfléchis, et même si ça a été très dur de l'admettre, malgré toutes les bonnes volontés du monde, la farine, à elle seule, ne peut pas faire un gâteau. S'y résigner était difficile, car ça signifiait accepter qu'une époque était révolue. Qu'il fallait passer à autre chose, et tel la personne qui s'acharne à réanimer un mort, j'ai du me rendre à l'évidence que c'était plus possible, trop d'acteurs importants étaient parti. Donc, à ce stade, je ne savais pas quoi faire. Essayer, avec tout ce que j'ai appris chez AvA, de construire quelque chose d'encore mieux qu'AvA? Je n'avais pas le courage d'entreprendre une telle démarche, d'une part car c'est très dur, ça prends du temps et des gens qui y croient, pas que vous. Et même si j'aspire un jour à voir les ingrédients d'AvA, tous réunis sous un nouvel emblème, plus fort, plus beau et qui serait un peu la renaissance des cendres de cette guilde, je pense que c'est encore une partie de moi qui refuse de vivre dans le présent et désire ardemment demeurer dans le passé.

Amis, connaissances, pourquoi Soul of Nemesis?

La meilleur option me semblait la plus évidente, mais aussi celle qui m'effrayait le plus : trouver une guilde qui soit sur la même longueur d'onde que moi. J'avais déjà parlé un peu avec Bubu en mars, j'hésitais beaucoup à postuler, ayant peur de me tromper une énième fois. Finalement je pense que j'avais raison d'avoir un peu peur ,et de retarder le moment. Se faire une idée concrète et précise de ce qu'on veut, ce qu'on cherche et qu'on désire trouver dans un nouveau sanctuaire, et comme une personne qui fait tourner un objet dans sa main pendant plusieurs heures, comme en essayant de trouver une réponse dans ce cycle, j'ai trouvé une réponse, que ô combien j'espère être la bonne. Peut-être cette hésitation est tout simplement dû au fait que je pense trouver ce que je cherche ici, mais que j'ai encore plus peur de le perdre à nouveau un sanctuaire qui me sied, alors je trouve un tas d'excuses alors que celles-ci sont inutiles et si des personnes que j'apprécie et respecte beaucoup sont chez vous, c'est probablement car ils ont été moins lent que moi à prendre cette décision, d'aller droit au but. Je pense que c'est naturel d'avoir ce sentiment d'anxiété. Est-ce vraiment là-bas que je trouverai mon Nirvana? Le baume qui soulagera une âme qui parcours les portes du néant depuis trop longtemps? Aujourd'hui j'en suis persuadé. Si non, vous devez aussi vous demander mais qui sont ces personnes qui nous on rejoint et qui sont amis et qui ont partagé le même canal guilde ? Bubucherok le bon à brûler, Elestomber les mains glissantes et Anoriz le chinois (riz, chinois, les chinois mangent du riz? comment ça cliché?). Je rajouterai aussi éventuellement Tizooma, affectueusement et fréquemment appelé Trizooma par mes soins, car les blagues de merde martelé à répétions, ce fut mon style (et ça l'est peut-être encore un peu).

En jeu

Pour parler du personnage en tant que tel, mon buveur de bière est monté niveau 200 assez récemment (environ 3 mois) et en attendant de pouvoir le jouer pvp de façon optimisé (12/6) il est tri-élément axé puissance en full glour (ça coûte cher les sorts). En ce qui concerne les métiers, j'ai monté bucherok, mineur, paysan, sculpteur/mage de baguette ainsi que costumage joillomage et cordomage au niveau 100. Cordonnier/tailleurs/bijoutiers sont dans des eaux communes (60-70). Mes autres personnages sont Nealia (Enutrof), Tofurius (Osamodas), Destaria (Roublard) ainsi que Gotigan (Eniripsa) et pour le moment ils sont tous dans ma guilde à mule, c'est à dire Ad Vitam Aeternam. J'ai également accès au Iop de mon ami Kymmo, qui est lui aussi dans Ad vitam Aeternam. Il se co très rarement maintenant (ayant perdu l'intérêt de jouer, passe que pour me dire que je suis un ananas mobile et que je roule au diesel, private joke) donc la plupart du temps c'est moi sur son personnage quand il est connecté. Quant aux personnes ayant accès à mon compte il y a que moi.

Sempervivium alias Guilde part 2

En ce qui concerne ma dernière guilde, ce fut Sempervivium qui m'a servis de refuge pendant la période mars-mai. Je l'ai quitté car ils n'avaient pas de forum, chose essentiel aujourd'hui (je pense) pour une guilde sur Dofus. Ils avaient quand même un Mumble ce qui était sympas, malgré tout ça ne remplace pas un forum (Je dis pas qu'ils essaient de) et même si ça permettaient de communiquer avec les personnes directement, ce n'est pas tous qui sont à l'aise de parler comme ça à des personnes qu'on connait très peu et surtout ce n'est pas tous qui ont un micro. Il y avait également quelques membres (je ne citerai pas de nom) qui ne réagissaient pas toujours de la bonne façon envers certaines situations, et comme on porte la même bannière, ça retombe directement sur tout ceux qui la porte et ne voulant pas y prendre part, j'ai décidé de quitter. Ils étaient super, pour la plupart, mais n'ayant pas de forum et ainsi ayant des méthodes de recrutement un peu barbare sur les bords (bien que c'était pas ''Oh toi être sympas, bien chez nous, nous avons des biscuits) j'ai finalement conclus que ce n'était pas une place pour moi.

Who dafuk are you?

Pour la personne derrière l'écran , je suis un Russe/Québecois(Canadien) de 17ans à 97.26% de mon niveau 18 (Je vais être niveau 200, si si). J'ai fini le secondaire l'an passé et ne sait absolument pas quoi faire dans la vie au moment où j'écris ceci. Envie d'écrire un bouquin, de faire du game design, d'aller en école de commerce, pleins de choix qui nécessitent exploration et donc argent, ce que je n'ai pas en quantité suffisante en ce moment. J'adore les RPG et encore plus les TRPG (Disgaea, Final Tactics) ainsi que les actions RPG exigeant (J'ai en tête Dark souls et Dragon's Dogma). Je papillonne aussi un peu sur Youtube de temps à autre, j'aime particulièrement le boulot d'une personne (ExServ) qui a fait un guide sur DkS et qui continue à faire du contenu de qualité sans prendre la grosse tête, en étant posé et qui gueule pas devant son écran. Je touche aussi aux FPS, dans ma ludothèque j'ai L4D2 ainsi que Battlefield 3. Puisqu'on va également me le demander (ça arrive toujours) comment ça tu es russe ET québécois? Et bien je suis né en Russie, et suis resté là-bas jusqu'à l'âge de 4ans, mon père ne trouvant pas de travail dans son domaine d'expertise et ayant fait des recherches a décidé de nous mettre dans une valise et de partir pour le Canada. J'habite donc le Canada depuis bientôt 14ans, et ne risque pas de remettre les pieds en Russie (Service militaire obligatoire) avant 50-60ans, si seulement j'ai ENVIE d'y retourner car les caribous et le sirop d'érable, c'est cool. Et ça, c'est ma tête :



Je suis également un gros lecteur (un peu moins ces temps-ci) de... livres. Dans ceux qui me viennent à l'esprit comme des chefs d'œuvres sont les suivants : La trilogie de Bartiméus, Le trône de Fer ainsi que le duo Dernier elf et dernier orc. J'aime pas particulièrement le sport mais j'aime bien le vélo et le badminton.

I want to order a Pizza

En ce qui concerne mes horaires de connexion, le décalage de 6h00 Amérique-Europe aide pas beaucoup, seulement vu que je joue assez fréquemment, ça devrai pas vraiment poser de problème. Vous êtes à peu près sur de me voir me co en soirée chez vous (à partir de 18h) et même de me voir quand vous vous réveillez (m'arrive de faire nuit blanche ou d'aller dormir à 4h).


Je pense que ça conclus l'essentiel de ce que je voulais mettre. Ça peut paraître long mais j'espère avoir écrit de façon à ce que le temps ne se fassent pas remarquer pendant la lecture. Je n'oublierai pas le RP qui me permet toujours d'améliorer un peu mon talent d'écriture, et aussi car j'aime bien le rp, et écrire aussi (du Dark-Fantasy). J'espère que vous apprécierez et j'attends vos retours sur l'ensemble de l'œuvre et de la candidature. Si vous avez des questions, n'hésitez pas.


*Hennissement de cheval*


Alors Kael, depuis quand tu joue aux mercenaires?
Depuis que ce convoie va à Frigost et que j'étais en manque d'argent. Si je peux aller à ma destination et être payer pour y aller, pourquoi pas? Ce n'est pas comme si je manquais d'expérience après tout. Mais si non, toi, tu m'avais pas dit que tu détestais Frigost? Que c'était un trou perdu où on se gèle le cul et qui est bon qu'à accueillir les pingouins et les aventuriers en quête de trésors inexistants?

Si, mais ils ont besoin de gens là-bas et mon altruisme appuyé par ma maudite conscience me pousse à y aller. J'espère aussi y trouver un vrai boulot, pas mercenaire mais maçon, ébéniste, tailleur ou forgeron. Ce n'est pas comme si il manquait de postes à combler là-bas. Et dans le pire des cas, je trouverai bien un poste de garde, j'ai un cv bien rempli grâce à toi.

Arrête, je t'ai jamais obligé à me suivre, et puis même si c'était le cas, tu sais ce qu'ils font les gardes la plupart du temps, ce bourrer à la taverne, distribuer des amendes et patrouiller. C'est pas pour toi la garde. Toi, tu as besoin d'aventure, d'histoires à raconter autour d'une choppe de bière et d'une femme à ton bras avec une cornemuse en fond et un tapage assourdissant venant de l'étage du dessus. Pourquoi pas de la danse aussi?

Tu sais que je suis un horrible danseur, tu te souviens de la dernière fois?

Bah écoute, l'ensemble était bon si on omet le fait que tu as fini saoul dans le même lit que la femme du tavernier. J'te ferai quand même remarquer qu'on a fêté jusqu'aux lueurs du matin. On avait fêter quoi d'ailleurs?

On a vraiment besoin d'une raison pour fêter? À moi il suffit de quelques tonneaux bien remplis et on peut commencer. Seulement ça sera pas pour bientôt si on doit se cotiser avec les autres, j'ai dû donner toutes mes économies après le bordel que j'avais mis dans, justement, la précédente fête. Se sauver par la fenêtre presque à poil avec le gros tavernier à mes trousses, c'était pas exactement le bon dénouement. Heureusement que j'ai pu revenir en douce récupérer mes affaires... Avec une bourse vide.

Ouais, en gros t'as été plus contraint de la laisser les prendre que de les donner?

Arrête, j'ai du casser beaucoup d'objets pendant cette soirée et si jamais je dois y repasser au moins l'armoire à glace ne va peut-être pas me chasser à l'entrée du village.

Ça, j'en doute. Il avait une énorme veine qui lui sortait du coup quand il te poursuivait, j'avais toute la scène à bonne distance.

Je t'emmerde.

*Rire*

/Plus tard dans la matinée

Hé vous deux! Il y a un truc pas net à l'avant, allez jeter un œil, on vous paye pas pour rien.

Bon, apparemment faut bosser.

On finira notre parti d'échecs plus tard, c'est pas grave. Appel les autres Volf.

Non, on se débrouillera, cette route est calme.

Comme tu veux.

/À l'avant de la caravane

Vous voyez, on dirai une sorte de barrage et il y a une écriture qui m'est inconnue sur les planches.
Passez moi votre longue-vue. Merci. Alors, on dirai de l'ancien. Il est écrit : La cité sainte sera victorieuse et nous sommes ici pour vous allégez de votre fardeau. Ce qui veut dire?

*multiples sifflements de flèches*

EMBUSCADE!

Prenez les femmes et les gosses d'abords. Volf, trouve Myr et dit lui qu'on a besoin d'un *sifflement de flèche proche, juste entre eux* portail en cas d'extrême urgence.

Vers où?

N'importe où, une ville, un village, quelque chose qui n'est pas attaqué par je ne sais qui.

Et toi?

Je vais essayer de contourner et de les neutraliser, du moins commencer. Va chercher Karn aussi, qu'il pète pas les plombs. File!

Je suis passé par un petit ravin pour pouvoir grimper. Ce ravin était pourtant très calme, aucuns groupe de brigands ne s'aventuraient ici, ça devait être un contrat, au quelque chose d'autre.Je sentais la terre sous mes pieds, tout le bruit qui venait du milieu, du fer qui s'abattait contre la chair et le métal qui déchirai les armures et faisait couler le sang. Qui tachait la terre et la bout, qui corrompait l'herbe d'une couleur qu'elle ne devrait jamais être. Ils utilisaient du feu, un nuage de fumée commençait à se créer et devait rendre la tâche aux spadassins encore plus difficile. En voilà un premier, capuchon noir sur la tête, mais avec le bleu de... Bonta? Pas possible, ça devait être un groupe de voleur organisés qui avaient réussi à dérober ces habits et ainsi pouvoir passer plus facilement.

Le premier, le cœur. Le deuxième, la tête. Le troisième, décapité, il m'avait vu, j'ai du faire vite avant qu'il gueule. Le quatrième, coup derrière la tête, j'ai versé assez de sang. Pas eu le temps pour un cinquième, un cor se fait entendre et ensuite une voix très forte :

Assez de sang a coulé, nous pensions que vous étiez une caravane de la cité de l'or noir.
Nous réquisitionnons vos biens mais vous pouvez continuer vers votre destination, nous ne voulons pas tuer plus mais nous le ferrons si opposi *une hachette, venant de nul part, fracasse le crâne de l'inconnu qui a pris la parole*

BONTA QUI AGRESSE UNE CARAVANE QUI N'ARBORE PAS LES COULEURS DE BRÂKMAR ET QUI, COMME EXCUSE, DIT QU'ELLE PENSAIT QUE NOUS ÉTIONS UNE CARAVANE DE BRÂKMAR? J'AI DÉJÀ ASSEZ DE CRÂNE POUR BOIRE DEDANS JUSQU'À CE QUE JE PRENNE MA RETRAITE! SI QUELQU'UN VEUT ÊTRE MA CHOPPE DE BIÈRE PENDANT QUE JE PASSE DU BON TEMPS AVEC DES FILLES, QU'IL AVANCE! JE LUI DONNE UNE MORT RAPIDE!

Intérieurement :

Karn... Pauvre con. Mais ça a fait l'effet escompté par lui, ils se sont calmé. L'un d'eux décoche une flèche vers sa tête, il l'attrape du bout des doigts et une seconde plus tard, il a une hachette dans la tête. Il va bientôt se calmer, il faut le cacher.


Je cours jusqu'à un point plus élevé et je siffle.

Ceux qui veulent continuer à crever, j'en ai tué que trois, je suis encore chaud. Les autres, dégagez.

*Silence*

Ils ont commencé à bouger, sans rien dire, à prendre leur blesser et à s'esquiver le plus vite possible. Myr était déjà occupé avec Karn, qui s'étaient éclipsé dans une des cabines fermées. Je défile entre les chariots et offre mon aide pour panser les blessures.
HÉ! TOI! TU PENSES VRAIMENT QUE BONTA VA SE LAISSER FAIRE PAR UNE BANDE DE PETITES FRAPPES ? ON VOUS TROUVERA ET VOUS TUERAS BANDE DE REBUTS BRAKMARIEN.

C'était un blessé condamné à mort.

Tu penses vraiment qu'une cité prêchant la paix et la sérénité gagnerai une quand elle a que du bois et des céréales à offrir? Une cité bâtie sur un volcan, qui regorge d'or, de fer et de charbon contre une cité idéaliste dans les valeurs humaine mais qui, quand elle se rend compte que la victoire n'est pas certaine, balaie de côté ses principes pour piller et tuer ceux qu'elle jure de protéger? Tu es bien naïf et aveuglé pour penser que c'est en ayant la vérité qu'on gagne. Dans une guerre, il faut un vainqueur rapidement, si non les dégâts s'éternisent, et la rancœur des pertes fait oublier la raison principale pour laquelle on se bat et, à la fin, on balaie nos principes par simple envie de vouloir survivre, à n'importe quel prix. Je pris ma hache. Quatre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau sanctuaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Boss, nouveau Dofus !
» Nouveau LA hommes-lézards:Quelles nouveautés voudriez-vous?
» Petit nouveau
» Un nouveau pour noel ?
» du nouveau chez ubisoft

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soul of Nemesis - Dofus, serveur Hyrkul :: Le coin de la guilde. :: Recrutement-
Sauter vers: